Blog

Pour présenter nos activités - Galimard parfumeur à Grasse

Les plantes à parfum cultivées à Grasse : la rose Centifolia

GrassePlante à parfumRose Centifolia

Les productions florales du pays grassois appartiennent à notre patrimoine. Ce sont ces fleurs, mises en lumière par les parfumeurs, qui ont écrit notre histoire, ont dessiné nos paysages et contribué à l’essor de la ville de Grasse.

Grasse et la baie de Cannes - Galimard parfumeur à Grasse

Grasse, des conditions climatiques idéales

Le terroir grassois bénéficie d’une situation privilégiée qui confère à sa production une qualité exceptionnelle. Entre mer et montagne, ce berceau de la parfumerie a hérité d’un climat très favorable, d’un sol d’une grande fertilité et d’une altitude optimale.

Ce climat exceptionnel ne serait pourtant pas suffisant si Grasse ne bénéficiait pas également du savoir-faire sans pareil du producteur lui-même.

La rose Centifolia, une fleur fragile et précieuse

Parmi les plantes à parfum cultivées à Grasse, l’on trouve la rose Centifolia ; plus petite mais plus odorante que la rose commune, cette fleur a inspiré de nombreux créateurs parfumeurs.

Appartenant à la famille des Rosacées, et appelée aussi « rose aux cent feuilles », elle est emblématique de ce terroir d’exception. Cette rose utilisée en parfumerie est rare et très fragile, et son parfum est particulièrement riche et complexe. Elle exhale une odeur suave, subtile, soutenue et miellée. L’étonnante fragrance de la rose de Mai a fait la renommée de Grasse sur l’ensemble du globe. La rose Centifolila est célèbre aussi pour ses nombreuses utilisations en cosmétique.

La récolte, un travail minutieux

Selon le climat, sa floraison a lieu dès le mois de mai, d’où l’origine d’un autre nom qu’on lui a attribué : la rose de mai ; sa floraison se termine en juillet. C’est durant le mois de mai que la rose Centifolia est cueillie ; la cueillette a lieu en début de matinée, au moment où la fleur commence à s’épanouir, portant encore sur elle la fraicheur de la nuit. Sa culture demande un savoir-faire spécifique et sa cueillette nécessite beaucoup de précision car elle dure seulement quelques jours ; si elle n’est pas récoltée le jour de son éclosion, elle n’est pas utilisable. Quant à la distillation qui transformera la fleur en parfum, celle-ci doit se faire impérativement dans les instants suivant la récolte, afin d’éviter une perte de qualité très rapide. Lors de la transformation, entre 3 et 5 tonnes de fleurs fraîches seront nécessaires pour obtenir 1 kilogramme d’huile essentielle.

 

Rose rouge posée sur un cadre d'enfleurage parsemé de pétales de rose - Galimard parfumeur à Grasse

Vous l’aurez compris, la rose Centifolia est la muse des parfumeurs, elle brille par sa puissance et sa finesse. Elle incarne l’élégance et son parfum révèle des notes uniques. A la fois sensuelle, très florale et riche, cette fleur est un bijou pour les parfumeurs de Grasse.

Découvrez nos fragrances contenant de la rose de mai :

À voir également...

Conseils d’experts : comment bien conserver son parfum chez soi et sur soi ?

Conseils d’experts : comment bien conserver son parfum chez soi et sur soi ?

Longue durée : des règles de base à respecter Conserver son parfum plus longtemps est la volonté de chacun afin de préserver cette odeur si délicate et précieuse, de la première utilisation à la dernière. Les huiles aromatiques et essentielles qu’il contient peuvent se transformer si l’on n’en prend pas soin. Or, un parfum bien conservé […]

Ramassage du jasmin à Grasse - Galimard

Les plantes à parfum cultivées à Grasse : le jasmin

Les particularités des plantes à parfum : le jasmin cultivé à Grasse.

reconnaitre une fragrance - Galimard parfumeur à Grasse

Parfum, eau de parfum ou eau de toilette, quelles différences ?

Quelles sont les différences de concentration entre parfum, eau de toilette et eau de parfum ?