Blog

Interview parfumeur (partie 2)

Nous l’avions vu il y a quelques mois à travers notre précédent article sur le métier de Parfumeur (Nez), cette maîtrise est l’association de la créativité, de la chimie et de l’inspiration.

Caroline, lors de notre dernière rencontre, vous nous avez parlé de ce qui pouvait susciter en vous l’inspiration pour un nouveau parfum : une promenade, un souvenir… et ensuite ?

Parfumeur Galimard - pyramide olfactive

Vous vous installez devant votre orgue et vous commencez à mélanger les essences ?

Haha non pas si vite ! D’abord je note en vrac tout ce qui se rapporte à cette inspiration : doux, floral, poudré, frais, vert… et de ces notes découle ensuite la liste de certaines des matières premières que je vais utiliser pour composer ce parfum, éventuellement certaines proportions. Ensuite je peux esquisser sa pyramide olfactive pour avoir une vue d’ensemble.

Quand vous dites « matières premières » vous parlez de petits flacons d’essences de fleurs, de fruits ?

Oui mais pas seulement. Comme tous les parfumeurs je vais utiliser aussi bien des matières premières naturelles comme par exemple des notes fleuries, boisées, épicées…mais également, et même en grande proportion, des produits de synthèse.

Combien de ces produits avez-vous sur votre orgue ?

Plusieurs centaines, sous forme d’huile, de concrète, de résine, de poudre….

Plusieurs centaines, c’est impressionnant ! Mais pour un seul parfum combien allez-vous en utiliser ?

Cela dépend de ma formule. Cela peut aller d’une vingtaine à plus de cent ingrédients.

Une fois que vous avez votre formule c’est parti pour le mélange ?

Je commence d’abord par vérifier le stock et la qualité de mes produits tout simplement en les sentant un par un et ensuite je peux commencer à faire mes pesées.

Et une fois que la formule est pesée vous pouvez la commercialiser ?

Pas tout de suite : un parfum se compose par étapes et chaque étape nécessite un temps de repos et éventuellement un réajustement ou un rééquilibrage de la formule. Le mélange de matières premières doit macérer pour obtenir sa fragrance finale et c’est un processus qui peut durer de quelques jours à plusieurs semaines.

Si vous faites un seul parfum à la fois tout cela est très long ?

Je travaille évidemment sur différents projets en même temps, qui nécessitent des temps de macération différents donc j’ai toujours de quoi faire.

Vous passez beaucoup de temps à sentir, comment faites-vous quand vous en avez « plein le nez » ?

Quand je sature je sors m’aérer quelques minutes ou je sens ma « propre odeur « par exemple le creux de mon poignet ou un vêtement que je porte. Cela me suffit à « remettre les compteurs à zéro ».

Toutes ces explications donnent très envie de faire son propre parfum, dommage qu’il soit trop tard pour faire des études de chimie !

Il est peut-être trop tard pour faire des études de chimie mais jamais trop tard pour composer son parfum : chez Galimard vous pouvez venir vous transformer en « nez » et créer votre fragrance en participant à un des ateliers que nous proposons.

Voilà une excellente idée, vous n’avez pas fini de nous faire rêver ! Un grand merci et peut-être à bientôt devant un orgue à parfums !

À voir également...

Interview parfumeur (partie 2)

Nous l’avions vu il y a quelques mois à travers notre précédent article sur le métier de Parfumeur (Nez), cette maîtrise est l’association de la créativité, de la chimie et de l’inspiration. Caroline, lors de notre dernière rencontre, vous nous avez parlé de ce qui pouvait susciter en vous l’inspiration pour un nouveau parfum : […]

Galimard choisir son atelier de création

Comment choisir son atelier de création de parfum ?

Vous rêvez de créer votre parfum ? Vous souhaitez offrir un atelier de création de parfum, mais quel atelier choisir ? Création classique, Signature, Haute-Couture ? Vous êtes un peu perdu(e) devant les différentes prestations proposées par notre Studio des Fragrances ? En dehors de la question du budget, il y a aussi la question […]

3 choses à savoir sur Galimard et la parfumerie à Grasse

Localisation d’exception, ville touristique incontournable du Sud de la France, berceau de la parfumerie française, référence pour les matières premières et la fabrication de parfums… Grasse et ses senteurs rares font de cette ville provençale la Capitale Mondiale de la Parfumerie. Son emplacement géographique et son doux climat sont propices à la culture de fleurs […]